Lundi - Vendredi de 10:00h-17:00h
 Traditions et Fêtes

Traditions et Fêtes

UNE DATE – UNE FÊTE

NOROUZ, la Nouvelle Année 1400 selon le propre calendrier persan débute le 20 Mars 2021 à 10H30 l’heure précise,

Le mot NOROUZ vient de la langue avestique, de nava, nouveau et de rouch, jour/lumière, depuis plus de 3000 ans, entre le 20 et le 21 Mars les iraniens  fêtent NOROUZ que les français appellent à leur suite le Nouvel An persan car il correspond au premier jour du calendrier persan.  Aujourd’hui le fêtent aussi avec eux, plus de trois cent millions de personnes appartenant au nombreux pays du Moyen Orient et de l’Asie Centrale qui s’étirent le long de cette mythique fameuse route de la Soie . Autrefois territoires perses ou influencés par l’Empire perse lui-même ils en ont conservé ce même calendrier. Ainsi y parle-t-on de NOVRUZ, de NOWROUZ,de NOORUZ, de NAVRUZ, de NAUROS ou encore de NEVROZ.

Norouz qui se fête pour certaines communautés le jour de l’équinoxe entre le 20 et le 22 Mars, est aussi la jour où se célèbre officiellement la fin de l’hiver et avec l’arrivée du printemps, le renouveau de la nature.

Cette fête marque le début du premier mois du calendrier solaire iranien: Farvardin. Ses origines très lointaines en sont zoroastriennes. Dans cette religion monothéiste qui date du VI eme siècle avant Jésus Christ, le retour du printemps était en effet doté d’une grande importance. Il symbolisait le triomphe du bien sur le mal et de la joie sur la tristesse. Le génie de midi, aussi connu sous le nom de Rapithwina (Rapitvin), était tenu captif sous terre pendant la saison froide par le Génie de l’hiver puis,  ce jour précis, à midi , il  était alors accueilli et célébré,par une prière, le Gah Rapithwina.

Parmi les légendes locales, il faut aussi rappeler celle de Jamshid, un des rois de la mythologie perse. D’où le nom qu’on donne parfois aussi en Iran à ces cérémonies: Le NORUZE JAMSHIDI. Selon ce mythe JAMSHID était transporté en char dans les airs, une signe particulier qui stupéfiait tant ses sujets qu’ils en firent l’occasion d’une fête votive. On trouve aujourd’hui encore en Turquie et en Inde de semblables traditions.

 Nappe de Haft Sin

Prétexte de rencontres familiales et amicales, cette fête permet également d’offrir et de recevoir des cadeaux, et notamment des jouets pour les enfants, ou des oeufs peints. NOWRUZ se prépare donc  en grande pompe. La fête elle-même est précédée d’un grand nettoyage de printemps de la maison  – le KHANEH TEKANI, lors duquel on se débarrasse de la poussière comme de tout ce qui est ancien ou abîmé.

La  tradition festive veut que chaque famille dresse une belle table – le Sofreh-ye-Haft Sin. Recouverte d’une belle nappe – souvent précieuse comme les Termeh, cette table rituelle est  chargée des huits attributs commençant chacun par la lettre “ S” et symbolisant la pureté, la lumière, l’abondance et la fertilité. : l’eau, la bougie, le Sabzeh, le miroir, les oeufs, le poisson, des fruits, de l’argent.

NOWRUZ, c’est enfin pour les iraniens l’occasion de renouveler l’ancien et de faire des achats, vêtements, meubles, fleurs et notamment ces fameuses Jacinthes qui symbolisaient prospérité et bonheur dans la culture persane.

(à suivre)
Anne Doeux
20 Mars 2021

Marjan Saboori

https://www.orient-heritage.fr

C'est dans le monde d’aujourd'hui qu'Orient Héritage souhaite s'engager à travers ses programmes, en s'efforçant de rassembler les hommes et les femmes de bonne volonté, et singulièrement la Femme, par des initiatives solidaires qui répondent réellement aux espérances et aux besoins des sociétés. Pour y parvenir, Orient Héritage noue des contacts efficaces avec les milieux politiques, les secteurs économiques publics et privés, les ONG et travaille aussi en synergie avec les associations poursuivant des activités similaires ou complémentaires.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *